logo

Les nouvelles de l'Yonne

EDITO

 Austérité encore et toujours plus. Incapable d’atteindre les objectifs fixés par l’Europe Maastrichtienne de moins de 3% de déficit budgétaire, Macron, une nouvelle fois veut faire main basse sur le pouvoir d’achat des classes populaires et moyennes. Comme si ce qui avait déjà été décidé en début d’année ne suffisait toujours pas (augmentation de la CSG pour les retraités, APL…).

 Maintenant le gouvernement va s’attaquer aux allocations logement, quand les coûts des loyers continuent à monter, aux allocations familiales, aux pensions et aux salaires des fonctionnaires + 0.3% seulement quand l’inflation dépasse les 2%. Les contrats aidés vont encore diminuer en nombre ainsi que l’emploi public et également les crédits aux collectivités qui auront pour seuls choix de ne plus investir au service des populations ou augmenter les tarifs et les impôts locaux.

 Dans le même temps on met en place une escroquerie que seuls les communistes dénoncent à savoir la baisse des cotisations sociales avec pour conséquence un appauvrissement important des moyens financiers de la sécurité sociale. Le patronat jubile et les sociétés privées de l’assurance se frottent les mains.

 Depuis des années donc, sous Sarkozy, Hollande et maintenant Macron, ce sont les mêmes recettes autoritaires qui sont appliquées avec les mêmes résultats désastreux pour nos concitoyens, nos collectivités, l’emploi, la santé…La situation sociale ne peut que se dégrader surtout quand on sait que c’est le pouvoir d’achat qui est source de croissance.

Dans le même temps la situation de la finance et celle des actionnaires n’a jamais été aussi florissante. Ces derniers continuent à toucher des dividendes toujours plus colossaux. Cette progression des revenus financiers qui atteint au niveau mondial une augmentation de 12% en un an a atteint pour la même année une progression de + de 25% en France qui gagne ainsi la première place mondiale pour la hauteur des dividendes versés. Après les footballeurs ce sont les entreprises françaises du CAC 40 qui montent sur la première marche du podium.

 L’attaque qui se prépare contre les retraites sera-t-elle l’étincelle d’une révolte citoyenne ? Une certitude, on peut compter sur les communistes pour allumer la mèche.

La redaction

 Calendrier
Mois précédent Octobre 2018 Mois suivant
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5Soiree Debat
1336 PAROLES DE FRALIBS
6
7
89101112 13EXPOSITION ARORY
MARCHE POUR LE CLIMAT
14
1516 17CONSEIL DEPARTEMENTAL
18MOBILISATION
192021
22232425 26SOIREE RESTITUTION VOYAGE
2728
293031


En savoir +