logo

Les nouvelles de l'Yonne

SUBVERTIR LE GRAND DEBAT

 Macron a voulu un débat national, il l’a. Mais du pas tout à fait celui qu’il attendait. En voulant autoritairement cadrer les thèmes qui pouvaient abordés il a sans doute pensé que les Français seraient dociles et obéissants. C’est mal les connaître et cela en dit long sur le personnage, son arrogance et sa méconnaissance de notre peuple. Mais peut-il en être autrement de la part de quelqu’un qui a été élevé au biberon des grandes écoles, du libéralisme et de la Banque Rothschild.

 Les Français, sans que nul ne les pousse ont subverti le débat et sont allés à l’essentiel des problèmes qui pourrissent leur vie quotidienne, le pouvoir d’achat mais à travers cela, la répartition juste, équitable des richesses produites, la démocratie…

 Tous les débats auxquels les militant-e-s communistes ont assisté, tous les échos que nous en avons chaque jour, le manifeste de Commercy le prouvent. Ils mettent tout sur la table et n’entendent en rien être dirigés.

 La plus formidable et porteur d’avenir dans cette affaire c’est que chaque jour en plus de s’exprimer ils apprennent des autres, des chiffres, des explications, des éclaircissements, ils découvrent souvent les mécanismes bancaires, financiers, économiques, politiques qui régissent notre société.

 Plus encore, tout ce bouillonnement crée de l’espoir d’un autre monde possible. Aussi quand Macron, Philippe, les députés LREM… disent qu’ils ne changeront pas de cap, ils feraient bien d’y réfléchir. Si comme c’est probable, la montagne du débat devait accoucher d’une souris de propositions, les révoltes d’aujourd’hui ne seraient rien par rapport à celles qui viendraient.

 

                     Exemple d’un débat organisé lundi 11 février par la ville de Migennes

Compte-rendu de François Meyroune et Alain Job :

100 personnes présentes salle J. Brel.

Le débat était animé par le maire F. Boucher (LR) et la Président de l'AMF (Association des Maires de France) dans l'Yonne.

Présence de 20 à 30 Gilets Jaunes avec leur gilet et d'autres militants politiques de la gauche Radicale (communistes et sympathisants) et  syndicaux (CGT), quelques socialistes également qui avaient certainement oublié que Macron continuait la politique de Hollande..

Mais pour l'essentiel le public était majoritairement de droite.

Néanmoins le débat a été dominé par les interventions des gilets jaunes ou de ceux qui les soutiennent.

Bien sûr, des interventions du public de droite ont eu lieu mais ne portant pas sur des questions fondamentales et jamais explicitement en soutien à la politique de Macron ou au libéralisme.

Parfois aussi des interventions relevaient davantage du café du commerce sans argumentations sérieuses.

Les organisateurs voulaient faire 'débattre' à partir des questions préétablies. 

Plusieurs interventions ont permis de rejeter la méthode et de laisser la salle parler comme elle l'entendait.

Nombreuses ont été les intervention sur le 'pouvoir d'achat' avec les idées que portent les GJ sur le rétablissement de l'ISF, le SMIC à 1800 euros brut, la hausse des salaires, des retraites et leur indexation sur le coût de la vie, la suppression de la CSG, la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales,  la mise en place d'un impôt plus progressif sur le revenu. Plus globalement la nécessité de faire payer les riches.

D'autres questions plus marginales ont été abordées (indemnités des élus, etc...) Enfin, la revendication du RIC a été apportée mais n'a pas suscité d'échanges.

En fin de soirée, les questions environnementales ont été posées à partir de la nécessaire protection des captages d'eau, de la pollution urbaine, du diesel que plusieurs personnes défendent comme le nucléaire.

A souligner le comportement exemplaire des GJ et notamment leurs interventions argumentées et très positives.

A noter également que le maire de Migennes s'est contenté de faire circuler la parole sans intervenir sur le fond. De nombreux intervenants ont expliqué qu'ils n'attendaient rien de ce débat.

Nous avons certainement oublié des choses, mais vous avez l'essentiel.

 

La redaction

 Calendrier
Mois précédent Mars 2019 Mois suivant
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
45678910
111213 14PROJECTION DEBAT
15 16COLLEGE BIENVENU MARTIN
MARCHE POUR LE CLIMAT
DEFENSE DE LA LOI 1901
17
181920 21PROJECTION
2223 24PROJECTION DEBAT
25262728 29PROJECTION DEBAT
3031


En savoir +