logo

Les nouvelles de l'Yonne

INDUSTRIE

 France ton industrie fout le camp

 Comme pour le secteur commercial (voir Carrefour Sens) les mauvaises nouvelles s’accumulent sur le front industriel. Arjowiggins, Ascoval, Bosch, Blanquefort… ferment sans compter les dégraissages comme chez PSA ni les petites entreprises qui disparaissent comme dernièrement Nicolas à Champs sur Yonne, bien sur les emplois induits et ceux des sous traitants.

 A cette situation vient s’ajouter une information inquiétante, les entreprises industrielles françaises n’investissent plus par rapport aux autres entreprises européennes. Et, pourtant que n’a-t-on répété que l’arrosage des fonds publics allait sauver les emplois et l’activité industrielle (CICE, Crédit Impôt Recherche…).

 Les coups de menton ministériels devant micros et caméras pour sauver les apparences, les appels à la responsabilité des entreprises paraissent comme autant de paroles creuses et vaines.

 La politique industrielle française se décide dans les conseils d’administration et n’a qu’un objectif, arroser de dividendes les actionnaires et à ce jour la France est championne en Europe.

 Il est urgent que la puissance publique s’affirme au cœur des stratégies industrielles. C’est pourquoi les communistes appellent à des nationalisations temporaires le temps de relancer la machine et de trouver des repreneurs. Mais cela resterait insuffisant si ne venait s’y ajouter une ambition industrielle d’État comme cela s’est fait par le passé (fin des années 50 et années 60, Airbus…) ambition planifiée par filière autour d’un pôle public bancaire puissant, capable dans les territoires de mobiliser les crédits nécessaires selon des critères sociaux, écologiques et d’intérêt national.

 En laissant les grands groupes multinationaux décider seuls avec les grandes banques privées du devenir de la France industrielle, nous allons à la catastrophe. Les Hollandais, pourtant purs libéraux ont bien compris la  nécessité d’intervenir dans l’entreprise KLM-Air France. Pourquoi pas nous ?

 Tout en tenant compte d’un certain nombre dévolutions au cours du dernier demi siècle nous devons revenir à l’esprit qui inspirait gaullistes et communistes pour bâtir une industrie diversifiée et puissante qui a permis le plein emploi. Il n’est pas trop tard.

La redaction

 Calendrier
Mois précédent Avril 2019 Mois suivant
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3CONFERENCE ET DEBAT
4
5
6
7
8 9PROJECTION DEBAT
101112 13PROJECTION DEBAT
14
15161718 19FETE DES MIGRANTS
2021
22232425262728
29 30VENUE DE MARIE HELENE BOURLARD


En savoir +