logo

Les nouvelles de l'Yonne

EDUCATION NATIONALE

Colère des lycéens à propos de « parcours-sup », colère des parents à propos des fermetures d’écoles en cours ou à venir, colère des enseignants dans les collèges et les lycées. M. Blanquer, Ministre de l’Education nationale a réussi à se mettre tout le monde à dos.

 

Comme si il ne suffisait pas que les enseignants français soient les plus mal payés par rapport à de nombreux pays européens, le Ministre est en train de casser l’ensemble du système public d’éducation. Quand on ajoute à tout cela la médiocrité de la formation des enseignants dans les universités, on doit réagir car c’est l’avenir des jeunes et du pays qui sont mis en cause.

 

Totalement dans « l’esprit macronien », c’est un système pour l’élite que le Ministre met en place. Encore une fois tout pour les plus riches. C’est un recul d’au moins 50 ans en arrière.

 

 

Si ce projet se réalise, cela veut dire :

Elle accueille 24% des élèves du primaire.

Plus de fermetures de petites écoles d’ici 2 022 ? a annoncé M. Macron.

L’initiative est très louable mais elle le serait encore plus si on ne surchargeait pas les autres classes faute de créer les postes nécessaires

Rappel

L’école rurale : le Ministre de l’Education Nationale en vantait le « dynamisme pédagogique » et « l’innovation » en mars dernier dans les Yvelines. Toutes ces décisions contredisent ces nobles affirmations. Ce serait risible si le sujet n’était aussi grave.

Après les fermetures de classes à tour de bras, la disparition des petites écoles, comme si cela ne suffisait pas, le Conseil départemental s’y met aussi. Il envisage la suppression de 5 collèges, pas moins !

  1. Le collège Bienvenu Martin pour lequel le Conseil départemental refuse les travaux de rénovation indispensables. Le fait qu’il soit classé en zone prioritaire ne rentre pas en ligne de compte, seul a été pris en compte le montant des travaux à effectuer (montant d’ailleurs très discutable si on en croit les débats à ce sujet). Le préfet, qui décide en dernier ressort va-t-il revenir sur sa décision précédente ?

 

  1. Les collèges de Brinon et d’Ancy le Franc sont également visés en raison de leur trop petit effectif ainsi que les collèges de St Sauveur et de Bléneau.

 

Dans tous ces cas, seul le montant des frais engagés a été pris en compte au détriment de l’intérêt des enfants qui pourraient travailler dans de meilleures conditions

Ces décisions, si elles venaient à se confirmer, sont avant tout politiques : le projet a été accepté par une très grande majorité des conseillers.

Les conséquences, pour les territoires concernés seront dramatiques : ils seront beaucoup moins attractifs et ce genre dé décision sera irréversible. La majorité des élus qui soutiennent ce projet ne remettent pas en cause la politique du gouvernement et au final, la soutiennent.

La meilleure preuve : le Conseil départemental a accepté, à une grande majorité, la politique de modération imposée par le gouvernement. En foi de quoi, il essaie de faire des économies dans tous les sens.

NDLR : Merci aux camarades de Puisaye-Forterre pour leurs articles (à retrouver sur le site : http://www.eveil-puisaye-forterre.com/index.php/journal-l-eveil-de-la-puisaye)

 

 

« Parcours-sup » que dénoncent les lycéens depuis plus d’un an frappe encore plus les ambitions des lycéens cette année. Plusieurs dizaines de milliers d’entre eux (le Ministère refuse de donner les chiffres) après avoir reçu confirmation de leurs projets d’orientation ont du déchanter dès le lendemain quand ils ont appris qu’un « bug » ( ?) leur avait donné une fausse information. Problème : beaucoup d’entre eux confiants dans les services du Ministère se sont désinscrits d’autres formations et voient ainsi leurs chances d’admissions pour la rentrée hypothéquées.

 

Réponse de Mme La Ministre : « on n’a rien enlevé à ces jeunes puisque, a-t-elle expliqué « ils n’auraient jamais du l’avoir ». « Parcours-sup » en plus d’être un filtre à sélection renforcée est devenu un piège pour beaucoup cette année.

La redaction

 Calendrier
Mois précédent Juin 2019 Mois suivant
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3456789
10 11CONSEIL DEPARTEMENTAL
12PROJECTION DEBAT
13CINE DEBAT
14 15CONSEIL NATIONAL
16CONSEIL NATIONAL
1718192021 22RASSEMBLEMENT RSM 89
23
24252627282930


En savoir +