logo

Les nouvelles de l'Yonne

ECHOS ICAUNAIS

MUNICIPALES AUXERRE (1)

 Résumons tout d’abord :

 Après un premier mandat d’adjoint à l’urbanisme de 1995 à 2001 sous Soisson-Garneau, Guy Ferez devint maire (2001-2008) grâce à une bataille d’égos à l’intérieur de la droite. Puis il y eut 2008-2014 et actuellement 2014-2020. C’est donc un cinquième mandat qu’il veut ouvrir aujourd’hui. Pour ce faire un bon tacticien politique qu’il a toujours été (et ce n’est pas un compliment) il a quitté le PS icaunais en plein naufrage pour rejoindre Macron sans vraiment adhérer à LREM. Il se veut : « un homme libre et sans étiquette » (on peut rire). Tout cela s’est bien évidemment réalisé grâce à des promesses faites aux uns et aux autres, mais pas toujours tenues, grâce à de petites trahisons. C’est le prix pour se maintenir. Evidemment aussi cela fait des déçus, ceux qui pensaient être dans le bateau d’un nouveau mandat et qui ont été jetés par-dessus bord. Mr Henriat bien évidemment qui se voyait calife à la place du calife, Mr Roycourt opposant farouche depuis quelques mois mais qui n’a pas eu le temps sans doute de démissionner de son poste d’adjoint à l’environnement comme sa collègue en écologie Mme Navarre dont personne ne sait trop bien de quelle mission elle était chargée. Et bien d’autres encore.

 Et les convictions au milieu de tout ce désolant spectacle, la démocratie communale, les moyens à se donner pour préserver des crises à venir, sociales, économiques, écologiques ? Auxerre continue à perdre des habitants, sa population vieillit et pour une part toujours plus grande s’appauvrit. Même l’AJA ne semble plus capable de redevenir un grand club qui au moins faisait briller les feux de la ville en France et bien au-delà des frontières.

  

MUNICIPALES AUXERRE (2)

 Alors qu’en 2008 et 2014 une véritable gauche d’alternative et citoyenne avait su mener le combat des idées progressistes et novatrices il semble bien que ce ne sera pas forcément le cas en mars 2020. Certes un groupe y travaille actuellement mais sera-t-il possible de réunir 39 femmes et hommes dans les deux mois qui viennent ? Rien de certain. Ce serait pourtant une catastrophe pour la démocratie, pour la hauteur du débat et pour les électeurs devenus orphelins d’une véritable gauche sur la ville.

 

MUNICIPALES SENS (3)

 Actuellement sur Sens une liste « Écologique et sociale » serait en chemin et se réunit. Citoyens, PCF, FI, Écologistes, autres (?). Notre souhait : qu’elle aboutisse et démontre que d‘autres voies sont possibles pour une gestion municipale.

 

MUNICIPALES MIGENNES (4)

 Notre camarade François Meyroune et les membres des Ateliers Citoyens de la Gauche Migennoise travaillent avec la population pour un programme alternatif. Nos plus fervents souhaits de les voir en mars battre la droite de Boucher.

 

EOLIENNES

 Dans bons nombres d’endroits et notamment sur le Sud du département les habitants renâclent sérieusement à l’idée de voir toujours plus d’éoliennes dans leurs paysages. Ils ont raison. L’éolien ne représentera jamais qu’une toute petite partie de la production électrique nécessaire dans un monde où la demande de kwatt/h est en constante progression. Pour le moment ce système sert avant tout les propriétaires de terrains agricoles, un peu certaines communes.

 

80/90 KM/H

 Le Président du Conseil départemental semble reculer sur l’idée d’un retour au 90 km/h. Prétexte : son coût. Il annonce d’ailleurs un chiffre de plus d’un million dont on se demande d’où il le tire. Le problème est réel pourtant pour tout conducteur qui se conduit correctement,  il est relativement facile de maintenir une vitesse entre 85 et 93 km/h, beaucoup moins entre 75 et 83 la puissance des moteur étant ce qu’elle est.

 

ADP

 Le collectif de l'Auxerrois pour un référendum sur l'aéroport de paris est en place.

 Sa première initiative aura lieu place de la mairie le :

 samedi 2 Novembre de 9h30 à midi.

 Objectifs: faire signer la pétition pour un référendum, informer, mobiliser pour que chaque citoyen(n)e se sente concerné(e) et fasse signer autour de lui. 

  Pour dire stop aux privatisations

Exigeons un référendum

 Pourquoi nous nous opposons à la privatisation des aéroports de Paris

 L’État cède une infrastructure stratégique, c’est une faute !

Les aéroports de Paris sont la première frontière du pays avec 107 millions de passagers.

Le caractère stratégique des aéroports est reconnu partout : ils sont classés comme des infrastructures sensibles, et ils bénéficient d’une défense prioritaire. 86 % des aéroports mondiaux sont publics.

Rien ne garantit que des intérêts privés et ou étatique étrangers ne s’introduiront pas au capital de la nouvelle société.

 Une gabegie économique

ADP est la première entreprise aéroportuaire du monde.

ADP, c’est 600 millions de bénéfices (+ 22 % en 2017) et 132 millions de dividendes versés à l’État en 2018. C’est aussi la 2ème valeur économique boursière derrière EDF.

L’Etat va indemniser les actuels actionnaires minoritaires d’ADP à hauteur de 1 milliard pour pouvoir privatiser.

 Une rente colossale pour un risque inexistant

ADP est en situation de monopole. Le secteur privé va acquérir une rente sans risque : l’État reste en tout état de cause un recours en cas de risque de faillite, comme ce fut le cas pour les grandes banques…

Une rente plus proche du hold up que de la caisse d’épargne : par exemple, depuis 2016, année de sa prise de contrôle de Lyon-Saint-Exupéry, Vinci récupère des dividendes deux à trois fois supérieurs au montant des bénéfices réalisés, en piochant dans les trésoreries.

 Une injustice sociale

Les recettes d’État qui seront supprimées seront compensées par une nouvelle dégradation des services publics et par des impôts qui seront payés par des gens qui ne prennent pas l’avion. C’est un transfert d’impôts des plus aisés vers le reste de la population. Le but des privatisations est de rémunérer les actionnaires. Dans toutes les entreprises privatisées l’emploi a régressé.

 Un danger écologique

Privatiser ADP privera l’État de marges de manœuvre en matière de régulation du transport aérien très polluant ou de développement du Grand Paris et créera de fait un lobby privé très puissant qui s’opposera à toute politique écologique (maîtrise du trafic, luttes contre la pollution sonore, l’artificialisation des sols, etc.).

 Une décision anti-démocratique

Concession de 70 ans au privé avec de fortes conditions favorables empêchant de fait un retour dans le giron public. L’État perd totalement la main sur plus de 8 000 hectares, la plus grande emprise foncière publique de l’Île-de-France pendant 70 ans.

 Il faut mettre un coup d’arrêt aux privatisations

Le gouvernement veut TOUT vendre ! Avec ADP, deux autres ventes sont engagées : la Française des jeux et ENGIE. Mais il a aussi sous le coude les barrages, les ports et même les routes nationales…

Un succès de ce référendum mettra un coup d’arrêt à cette grande braderie !

 Collectif de l’Auxerrois pour un référendum sur l’aéroport de Paris

Pour signer :

https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

 

 Contact: coordination89.referendum.adp@gmail.com

 

 

  SOUSCRIPTION :

 Prénom : .............................. .................... Nom : ........................................................

 Adresse : ......................................................................................................................

........................................................................................................................................

.....................................................................Tél:..............................................................

 Je verse la somme de ............. euros.

  

Chèque à l’ordre de : ADF PCF 89

 Adresse: FEDERATION PCF 89 30 Rue Michelet 89000 AUXERRE

 Nota : Si vous êtes imposable, le montant de votre don, payé uniquement par chèque, vous permet d’avoir une réduction fiscale, telle décrite dans le tableau ci-dessous:

 

Montant versé à ADF PCF 89

(par chèque)

Déduction fiscale à hauteur de 66%

Il en coûtera

50 €

33 €

17 €

75 €

50 €

25 €

100 €

66 €

34 €

Autres

 

 

 Renseignements utiles: Fédération PCF 89 - 03 86 72 24 00 - pcffd@pcffd89.fr

 

 

 

 

La redaction

 Calendrier
Mois précédent Avril 2020 Mois suivant
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4AFPS 89
5
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930


En savoir +